Calvin Klein a annoncé abandonner la mode haut de gamme pour se concentrer sur la mode grand public, un repositionnement initié par sa maison-mère, PVH.

La marque de mode américaine Calvin Klein a annoncé la fermeture de son activité de prêt-à-porter haut de gamme. Habitué de la Fashion Week de New York, Calvin Klein y présentait chaque saison une collection plus haut de gamme que le reste des lignes «CK» et avait même décidé, un temps, de se montrer ambitieux sur ce marché.

En août 2016, le groupe PVH avait ainsi recruté le créateur belge Raf Simons, passé par Dior, dans le but de réinventer la marque, qui avait peu évolué depuis le départ de son fondateur new-yorkais Calvin Klein, en 2002.

La marque se concentrera sur ses autres catégories existantes, notamment le jean et les sous-vêtements, qui sont produites par des partenaires de licence tiers. Un total de 50 employés du bureau de New York et de 50 du bureau de Milan ont été licenciés en conséquence de cette décision. La nouvelle fait suite au départ inattendu du directeur de la création de Calvin Klein, Raf Simons, à la fin de 2018 (après un peu moins de 2 ans à ce poste). Le créateur, qui avait changé le nom du prêt-à porter haut de gamme de Calvin Klein Collection à Calvin Klein 205W39NYC, a prématurément mis fin à son contrat en décembre dernier. Son départ avait très certainement été motivé par les mauvais résultats de vente de ses créations, bien que ces dernières soient plus sophistiquées que ce que Calvin Klein avait pu présenter auparavant. Par contre, la porte-parole de la marque a déclaré à la presse que l’enseigne « restait ouverte à l’idée de présenter ses collections dans un large éventail de formats, y compris des défilés ».